Mis à jour le 14 janvier 2021

C’était au temps où les plus grands écrivains habitaient à Bruxelles…

Par High Level Communication
Partager sur
métropaul

Président de la Foire du Livre, éditeur dans l’âme, Hervé Gérard est également amoureux de l’Histoire de Bruxelles. Historien, écrivain, journaliste, conférencier, dès qu’il en a la possibilité, il participe au récit de la métropole bruxelloise. Ainsi, sous la houlette de 180°éditions, il vient de sortir cet opus « Bruxelles, demeures de célébrités » que je vous recommande vivement. Commune par commune, il nous présente ces maisons où des célébrités, belges et non belges, ont habité. A vous de localiser les résidences bruxelloises de Pieter Bruegel l’Ancien, de René Magritte, de Jacques Brel, d’Hergé. En ce qui me concerne, grâce à ce livret, je retiens que les plus grands écrivains, étrangers et belges, ont vécu dans notre capitale….

La maison où séjournèrent en 1842 les sœurs Charlotte et Emily Brontë a disparu, tout comme la Rue Isabelle. Seule une plaque, à proximité du Palais des Beaux-Arts, rappelle ce séjour. Quelques années plus tard, entre 1851 et 1853, Alexandre Dumas a habité à Bruxelles dans un bel hôtel particulier au 90 du Boulevard de Waterloo. La légende raconte qu’il voulait fuir ses créanciers parisiens. Mais si vous aviez vécu à Bruxelles entre 1851 et 1871, vous auriez pu rencontrer le plus célèbre écrivain français, Victor Hugo, sans doute à la Grand Place, à proximité du 26-27 où il demeurait. Ou bien vous l’auriez croisé dans la Galeries des Princes, se rendant chez sa maîtresse Juliette Drouet. Si ce n’est à la Galerie du Roi, courant assister à l’avant-première des Misérables au Théâtre des Galeries…

Marguerite de Crayencour, dite Marguerite Yourcenar, fille de Michel de Crayencour et de Fernande de Cartier de Marchienne, est née le 8 juin 1903 au 193 de l’Avenue Louise, au carrefour de la Rue du Bailli. Au début des années 30, elle a mené une existence de bohème, notamment à Bruxelles, où elle résidait au 125 de l’Avenue Louise. A-t-elle rencontré Paul Claudel ? Je l’ignore. Toujours est-il que c’est à Bruxelles, de 1933 à 1935, que Paul Claudel termina sa longue carrière de diplomate. Sa résidence officielle était située au 41 du Boulevard du Régent. Elle est toujours celle de l’Ambassadeur de France. Mais il n’y a pas que les Français. Il va sans dire que du côté purement belge, de nombreux écrivains ont également élu domicile à Bruxelles. Charles De Coster, Stanislas-André Steeman, Camille Lemonnier et Maurice Carême font partie de ceux-là. A vous de découvrir leurs récits dans le bouquin d’Hervé Gérard…

+ 32 477 33 63 22 • www.aubalcondelactu.be • www.clubgrandplace.eu