Mis à jour le 11 mars 2021

De l’hôtel au musée : une fabuleuse histoire de traditions

Par Shana Devleschoudere
Partager sur

Au temps du vieux Bruxelles, il y avait les hôtels de maître. Ces bâtisses remplies de charme et d’élégance, pionnières des rues de la capitale. Au cœur de cette époque ambitieuse du 19e siècle, le paysage bruxellois se vit une nouvelle fois modifié et l’on y posa ce qui deviendra un véritable joyau d’art nouveau : l’Hôtel Solvay.

Dans les années 1950 et en raison des mutations et spéculations immobilières d’antan, un bon nombre d’immeubles furent démolis, au plus grand désespoir d’architectes de talent tels que Victor Horta. Ce visionnaire entendit rompre avec les traditions architecturales et révolutionna le monde de la création en repensant chaque espace à la lumière des progrès de son temps.

Fort heureusement, il s’avère que la prestigieuse famille Wittamer tomba en amour pour ces murs et décida de les racheter, sauvant ainsi ce bâtiment d’une valeur inestimable d’une destruction certaine.

Aujourd’hui, Alexandre Wittamer, successeur de ses grands-parents les acquéreurs, consacre du temps et beaucoup d’énergie à l’entretien de ce patrimoine. Et pour cause, c’est de tout son cœur qu’il s’entête à rendre son prestige à ce merveilleux héritage…


“Après mes grands-parents et mes parents, je suis la troisième génération à entretenir ce joyau. J’y consacre beaucoup de temps et de moyens. Certains aiment la chasse ; moi, j’aime l’Hôtel Solvay. J’ai de très bons souvenirs d’enfance ici. », Alexandre Wittamer.


Appartenant à la Famille Solvay à sa construction, ce n’est pas moins de 2 500 mètres carré d’histoire qui reposent aujourd’hui sur l’Avenue Louise. Il est notamment inscrit au patrimoine de l’Unesco depuis l’an 2000, ce qui atteste de sa grande beauté. A l’époque, le berceau de la famille Solvay connut une construction d’un budget sans limites. Certains diront que la seule et unique limite à l’élaboration de ce projet, fut l’ingéniosité et l’imagination de Victor Horta.

Aujourd’hui, l’hôtel Solvay devint le Musée Solvay/Horta. Ainsi, passionnées d’architecture et d’Art-Nouveau se pressent aux quatre coins du monde pour découvrir l’univers de l’ancien temps dont nous rêvons. Grâce à son excellente conservation, on peut avoir une très bonne vision de son état d’origine. Victor Horta étant incontestablement à l’honneur, c’est son œuvre et son génie qu’il est alors possible de venir contempler.

Découvrons un avant-goût des trésors cachés entre ces murs…

Consultez la page dédiée à ce projet d’envergure ICI.