Mis à jour le 24 juin 2021

Le Juliana Hotel Brussels remet la Place des Martyrs à la une…

Par Shana Devleschoudere
Partager sur

A partir du 6 septembre, avec tout juste une quarantaine de chambres, le Juliana Hotel Brussels sera la nouvelle demeure privée cinq étoiles de Bruxelles. Cette grande maison d’hotellerie va se déployer sur les pavés de la Place des Martyrs. Cette ouverture prochaine remet au devant de la scène ce superbe espace urbain que trop de Bruxellois ignorent encore. Cela me fournit l’occasion de rappeler la saga de cette pépite du patrimoine architectural de Bruxelles, haut lieu de l’Histoire de Belgique, qui vit le jour avant la Place Royale…

En 1773 la Ville de Bruxelles, qui avait fait l’acquisition du terrain d’une blanchisserie, chargea l’architecte Claude Fisco d’y aménager une nouvelle place, appelée Saint-Michel. Les travaux, qui impliquaient également le percement de plusieurs artères, durèrent de 1774 à 1776. Cette opération était une première à Bruxelles. Elle marquait une rupture radicale, tant esthétique, typologique qu’urbanistique avec les pratiques traditionnelles. En 1795, sous le régime français, la place fut temporairement débaptisée et reçut le nom de Place de la Blanchisserie. L’aménagement de la place fut modifié à plusieurs reprises. En 1802, on y planta des tilleuls. Et en 1830, après qu’on y eut enterré les premières victimes des combats révolutionnaires, la construction du Monument aux Martyrs entraîna un changement radical de l’endroit. En 1839, l’aménagement de jardins de part et d’autre du Monument en modifia à nouveau l’aspect. Les façades et les toitures des immeubles de la place ainsi que le Monument aux Martyrs furent classés en 1963 par la Commission Royale des Monuments et des Sites. C’est en 1980 que la place fut à nouveau pavée.

Pendant longtemps, la Place des Martyrs fut un lieu d’habitation prisé, à l’abri de l’agitation de la Rue Neuve voisine mais, après une longue désaffection, les bâtiments, au caractère digne et homogène, en firent le lieu d’investissement rêvé pour des entreprises de prestige, publiques et privées. Sa rénovation progressive a permis d’accueillir des cabinets ministériels de la Communauté Flamande, des bureaux d’architectes et une salle de spectacle, le Théâtre des Martyrs. Signalons également les Editions CFC et la Librairie Quartiers Latins. L’ouverture à venir du Juliana Hotel Brussels suscite de grands espoirs parmi les riverains. Il est à espérer que cet événement sera le déclic nécessaire pour ranimer les autorités concernées et permettre au quartier de retrouver son lustre d’antan…


Newsletter de Lobby du vendredi 25 juin 2021, Rédigée par Paul Grosjean, Rédacteur en Chef de Lobby.