Mis à jour le 8 octobre 2021

Le bois comme alternative ?

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
The Roots à Belval, un projet mixte mené dans une démarche d'économie dirculaire...

The Roots à Belval, un projet mixte mené dans une démarche d'économie dirculaire...

Dans le cadre de notre dernier LOBBY consacré à l’Immobilier de Demain et dont le Forum s’est déroulé le 5 octobre aux Jeux d’Hiver, nous avons eu le privilège d’accueillir parmi nos orateurs, Arnaud Regout, CEO de Woodshapers. Sa société propose une solution intégrée de développement et de construction, durable et efficace, en bois et matériaux préfabriqués.
Woodshapers, comme son nom l’indique, est un expert du bois utilisé comme matériel de construction. Il ne s’agit pas de vivre dans des cabanes mais bien d’intégrer le bois dans une démarche de durabilité et d’éco-responsabilité. Un sujet qui a le vent en poupe à la veille de la COP26 et des nombreux défis climatiques à relever. Et, à n’en pas douter, le secteur de la construction a un rôle à jouer. Le bois peut-il être une alternative ? C’est le pari de Woodshapers.
Si, dans les pays nordiques, le bois est utilisé à grande échelle depuis longtemps, chez nous il tarde à s’imposer. Mais les mentalités évoluent et des signes évidents de son utilisation plus répandue se font toujours plus fréquents. Le bois dans la contruction présente plusieurs avantages non négligeables. Il est d’abord un matériau renouvelable. Une idée préconçue, mais erronée, veut que l’utilisation du bois dans la construction accélère la déforestation. Il faut savoir à ce sujet que la croissance annuelle des forêts européennes dépasse largement l’utilisation de la ressource bois. Il s’agit dès lors de parler de reforestation et non de déforestation.
Ensuite, plusieurs études prévoient également que les émissions de CO2 dans le secteur de la construction neuve entre 2015 et 2050 proviendront à 90% de la production des matériaux et 10% pour leur mise en œuvre. D’où l’importance d’une plus grande utilisation de matériaux biosourcés, dont le bois fait évidemment partie.
Enfin, construire en bois permet des économies en grande échelle grâce à un principe simple : la préfabrication et l’assemblage des éléments à sec en usine. Sur chantier, il en résulte un gain de temps de 30% par rapport à une construction traditionnelle.
Mais Woodshapers va plus loin : leur foi dans le bois est tellement forte qu’ils ont créé la WoodAcademy. Il s’agit de visites de projets, de conférence et de rencontres entre architectes, entrepreneurs, développeurs, promoteurs, assureurs, institutions financières, pouvoirs publics, … avec pour but de consolider leur connaissances et pourquoi pas leurs réseaux.
Voilà assurément un sujet captivant et enrichissant ! Et si vous aussi, vous souhaitez agir pour une planète plus verte ou si vous voulez approfondir vos connaissances sur l’utilisation du bois dans la construction, rejoignez les prochaines éditions de la WoodAcademy (plus d’infos via le link www.woodshapers.com/woodculture).
Beau week-end… au vert !