Publié le 18 octobre 2021

Nous n’avons plus le choix !

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
Paolo Leonardi, une décennie de connaissances...

Paolo Leonardi, une décennie de connaissances...

Dans le cadre de notre série consacrée à l’Immobilier de Demain, nous avons rencontré Paolo Léonardi, devenu au fil des années, expert en la matière.
L’interview est à retrouver en intégralité dans le magazine Lobby 52.
Parcours atypique que celui de Paolo Léonardi… D’abord journaliste spécialisé en tennis à la belle époque de Kim et Justine, il est, depuis 10 ans, rédacteur en chef du Soir Immo. Il était donc la personne toute indiquée pour partager ses connaissances et son expérience.
Son premier constat est la mutation du secteur : “Les maisons et les appartements ont toujours 4 murs et 1 toit, mais ils sont construits autrement. La tendance s’oriente vers le plus petit, plus aéré et penche surtout, sur le plan énergétique, vers le plus économique. Les matériaux évoluent à grande vitesse, isolation des murs et des façades externes et internes, châssis d’une autre génération à fort pouvoir isolant, panneaux photovoltaïques, etc. L’objectif à plus ou moins long terme étant que l’habitation produise elle-même l’énergie dont elle a besoin (…) L’évolution est à la fois passionnante et impressionnante. Il y a sans cesse des nouveautés et qui peut deviner (…) les avancées à venir pour la prochaine décennie ?”.
Nous l’évoquions la semaine passée avec le retour en force du bois, les métiers de la construction doivent désormais adopter des matériaux plus éco-responsables. Mais Paolo Léonardi va plus loin en parlant d’obligation : “En réalité, nous n’avons plus le choix. Nous sommes face à une urgence climatique mondiale. Nous ne pouvons rester les bras croisés, nous devons sauvegarder la planète (…) et l’immobilier est un grand pollueur, au même titre que la voiture. Or, voyez à quelle vitesse l’industrie automobile met toute son expertise au service de la performance environnementale. Nous aurons toujours le coup de cœur pour la maison rêvée, mais désormais le certificat énergétique est un argument déterminant lors d’une vente et, à long terme, dans la valeur d’un bien immobilier”.
Il est malheureusement devenu impossible d’évoquer un sujet sans analyser l’impact qu’a eu la Covid-19. Il en va de même pour l’immobilier. : “La crise sanitaire a bouleversé les habitudes de vie et provoqué une certaine marche arrière. Les habitants confinés ont mesuré l’importance de pouvoir jouir d’un jardin, petit ou grand. Mais l’appartement, avec un grand balcon ou une grande terrasse, a nettement pris le dessus sur le marché”. Et le télétravail, imposé pour beaucoup de personnes, a aussi ses implications : “Le télétravailleur s’octroie, à des fins professionnelles, un espace séparé des activités familiales. Pour lui, vivre en ville a perdu de son attrait car il aime renouer avec la nature et les espaces verts. Il a besoin d’un parking, roule moins en voiture, consomme moins d’essence, mais veut être proche d’une agglomération, d’une gare, des transports en commun, des commerces”.
Enfin, sur le plan purement économique, les effets de la pandémie se font aussi sentir, et de manière étonnante. Selon notre interlocuteur “La crise du Covid et ses conséquences ont provoqué une véritable ruée sur les résidences secondaires en Belgique, et surtout à la côte. Les agents immobiliers se frottent les mains depuis la fin du premier confinement en mai 2020. Les prix flambent mais les candidats acheteurs se bousculent, tout ce qui est à vendre se vend, des biens modestes aux purs produits de luxe”. Mais il n’y a pas que la côte belge ! “L’Espagne continue d’accueillir de nouveaux propriétaires belges… par milliers”.
Les mutations de l’immobilier ne sont pas prêtes de s’arrêter, et elles font le bonheur de certains…
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.highlevelcom.be !
Profitez bien de votre home-sweet-home ce week-end, en ce début d’automne !

Saisissez l’opportunité ! 

En matière de finances, bien s’informer est utile pour avoir une longueur d’avance et pouvoir saisir les opportunités.
Aujourd’hui, notre partenaire Deutsche Bank vous offre la possibilité de recevoir gratuitement Money Expert, son magazine pour les investisseurs, dans votre boîte aux lettres et ce pendant un an (4 numéros). Sans aucune obligation, bien sûr.
Dans ce magazine, vous retrouverez l’expertise internationale du groupe Deutsche Bank déclinée sous forme notamment d’articles d’actualité et de conseils précieux et clairs pour votre patrimoine.