Mis à jour le 2 novembre 2021

Habiter le monde : le nouveau Lobby 52

Par Shana Devleschoudere
Partager sur

Depuis les villages troglodytes qui dentellent la montagne aux immeubles qui s‘élancent vers le ciel, l’histoire de l’architecture est intrinsèquement liée à celle de l’homme tant elle reflète sa capacité à s’adapter à son environnement et à son époque. 

Durabilité, efficacité énergétique, gestion des déchets, passivité thermique… Aujourd’hui, de nouveaux critères s’ajoutent aux paramètres économiques, politiques et sociologiques du passé. Une prise de conscience collective se dessine avec un objectif inédit : l’habitabilité de la Terre elle-même. En bouleversant la relation des hommes à leurs milieux, le changement climatique modifie les enjeux de la construction. Qu’on le veuille ou non, la conscience environnementale n’est plus une affaire de visionnaires. 

Mais qu’en est-il de la beauté dans une époque où construire, se loger et travailler sont porteurs de tant d’enjeux écologiques majeurs ? Comme aimait à le rappeler Le Corbusier « l’émotion architecturale, c’est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière ». Les constructeurs actuels l’ont bien compris et trouvent de nouveaux équilibres en composant aussi bien avec la nature environnante qu’avec des règles d’urbanisme strictes. D’une « tiny house » à une villa moderne coiffée de panneaux solaires, d’un micro-village intergénérationnel à un parallélépipède de bureaux, chacune de leurs réalisations est une réponse aux défis présents et futurs.

Les cabanes dans les arbres de Papouasie, les maisons flottantes des polders aux Pays-Bas, les tours végétales de Milan, les maisons tubes “nha ong” à Hanoï ou les maisons sur pilotis des habitants du lac Inle en Birmanie nous font voyager d’un seul regard mais leurs conceptions constituent également une précieuse source d’inspiration. Ces architectures nous remettent en contact avec d’autres rapports au monde et avec des formes d’intelligence oubliées mais surtout elles nous rappellent – à l’heure des bâtiments construits par imprimante 3D et des chantiers pilotés par l’intelligence artificielle (IA) – que la technologie n’est pas tout. Face aux menaces que représentent intempéries et pandémies, habiter devient une nouvelle façon de prendre soin du monde et de soi-même.


Découvrez l’univers de “L’Immobilier de Demain” dans notre nouveau magazine Lobby n°52…