Publié le 28 décembre 2021

Les femmes du vignoble bordelais

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
13 vigneronnes bordelaises qui perpétuent, avec passion, l'héritage familial.

13 vigneronnes bordelaises qui perpétuent, avec passion, l'héritage familial.

Nées dans le monde du vin ou provenant de multiples horizons, ces femmes au tempérament bien trempé, récemment mises à l’honneur lors de la campagne “Strong Women Make Big Bordeaux Bottles”, ont toutes une histoire palpitante à raconter.  

Les pieds fermement ancrés dans leur terroir, elles occupent des postes clés à la vigne comme au chai et participent à écrire le futur du vignoble bordelais réputé dans le monde entier. Mathilde de Caix-Lurton (5ème génération deviticulteur), Sylvie Courcelle (les vignes du Château Thieuley étaient son terrain dejeu), Agnès Person (par amour, elle a rejoint son mari à la tête de l’exploitation familiale centenaire) … A Bordeaux, ce sont des femmes qui, de plus en plus, prennent la relève. Elles s’imposent par leur courage, leur dévotion et sont un exemple pour les nombreux Belges qui rêvent d’ acquérir une belle propriété viticole. Et l’achat de tels domaines devient un patrimoine, un héritage et une passion du vin qui se transmet de génération en génération.

Pour sublimer la fête

Bordeaux compte 17 appellations de vins blancs doux, réparties en 2 grandes catégories : les vins blancs moelleux et les vins blancs liquoreux. Pour les néophytes, rappelons que la différence entre un vin moelleux et un liquoreux est le taux de sucre résiduel : entre 4 et 45 g par litre, il s’agit d’un vin moelleux et avec plus de 45 g par litre, c’est un liquoreux.

Sauternes, Barsac, Graves supérieurs, Bordeaux blancs moelleux, Loupiac, Sainte-Croix-du-Mont, Cadillac…. Ces nectars à la robe dorée sont parfaitement adaptés aux menus festins. Leur palette aromatique est d’une incroyable richesse : fleurs blanches, fruits exotiques, agrumes, fruits confits, orange amère, coing, amande, vanille, cannelle, pain toasté, notes épicées… La bouche se révèle ample et onctueuse avec une belle persistance.

Trois cépages principaux entrent dans la composition des vins blancs doux de Bordeaux. Le sémillon apporte l’onctuosité et la robe or, le sauvignon blanc la touche fraîcheur et l’acidité et la muscadelle son délicat parfum et sa rondeur.

Les vins blancs doux aiment les produits de la saison hivernale et se marient aux champignons, châtaignes, panais, à des viandes blanches douces et tendres comme un poulet rôti, des recettes épicées, sucrées-salées, mais aussi avec des huîtres, des coquillages braisés aux petits légumes, des sushis, des Saint-Jacques poêlées à la mangue, des poissons en sauce, des fromages de caractère ou des desserts fruités.

Pour pousser la créativité un peu plus loin, accompagnez vos plats d’un vin blanc doux et fruité de Bordeaux, là où vos convives ne s’y attendent pas. La clé d’un accord réussi se cache dans l’équilibre entre sucre et acidité.

Le vin blanc doux de Bordeaux est gourmand dès l’apéritif. Les généreux arômes d’un verre de Cérons, Bordeaux blanc ou Premières Côtes de Bordeaux augureront un début de repas chaleureux.

Et pour jouer la carte de l’originalité, optez pour un cocktail au vin doux de Bordeaux : le Sweet’jito. La recette est simple : du vin doux de Bordeaux, 1 feuille de menthe, une touche de citron vert, d’eau gazeuse et de glace pilée.

Plus d’infos sur https://www.bordeaux.com/be-fr/selection