Mis à jour le 21 janvier 2022

Deuxième vie pour la flamboyante Taverne du Passage

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
Le style grande brasserie bruxelloise retrouvé à la Taverne du Passage © DR

Le style grande brasserie bruxelloise retrouvé à la Taverne du Passage © DR

PÉPITE DES GALERIES SAINT-HUBERT, LA RENOMMÉE BRASSERIE BELGE VIENT DE ROUVRIR SES PORTES AVANT LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE. DERRIÈRE SA RENAISSANCE, LE BOUILLANT RAPHAËL NATAF A BOUSCULÉ LA VÉNÉRABLE INSTITUTION, TOUT EN RESPECTANT SON CACHET. A LA CARTE, DES CLASSIQUES REVISITÉS, DES CROQUETTES AUX CREVETTES MAISON À LA MOUSSE AU CHOCOLAT NOIR TIÈDE.

Après plusieurs mois de fermeture suite à un déclin post-Covid-19, la Taverne du Passage a célébré sa réouverture en grande pompe en décembre dernier. Déjà bien implanté dans le centre-ville, Raphaël Nataf, aux commandes de la Chaloupe d’or établie Grand-Place, est celui qui veut réveiller la belle endormie. Fils de Lucien Nataf, derrière les chaines Hector Chicken et Brussels Grill, le trentenaire y a des jolis souvenirs d’enfance.

Le chef Antoine Mariscal a été à bonne école ! © DR

Pour sauver le bistro mythique, place à une nouvelle déco signée de l’architecte d’intérieur bruxelloise Géraldine Vincent, une carte revisitée pleine de grands classiques et un nouveau chef avec l’arrivée d’Antoine Mariscal, autrefois chez Hors-Champ (du chef Stephan Jacobs, qui avait décroché une étoile quand il était au commande des cuisines du Va Doux Vent, ndlr) à Gembloux.

Ambiance feutrée à la Gatsby

Une fois passé la porte, on fait un bon dans le temps. Chaises à l’ancienne, grands miroirs, belles banquettes confortables, velours, carrelage, tons dorés et clins d’œil art-déco nous emmènent dans un décor à la Gatsby. On y mange sur des tables toutes en longueur dans une atmosphère élégante, chaleureuse et avec une touche de charme d’antan.

© DR

À la carte, on retrouve les musts de la cuisine belge avec des produits locaux de qualité. Croquettes de crevettes qui fondent dans la bouche ou tartare de saumon acidulé en entrée, américain préparé-frites (le plat le plus demandé), ou sole meunière de nos côtes se partagent la vedette. Les assiettes sont simples et bien exécutées.

Avec une mousse au chocolat tiède et glace au beurre salé, un pain-perdu du Passage ou une classique dame blanche et meringue, les desserts ne sont pas en reste. Le seul bémol à l’expérience gourmande serait la rapidité du service. En cours de rodage, l’équipe doit encore être étoffée pour faire face aux 150 couverts que comptent les différentes salles. Audacieux, le lifting est, en tous cas, réussi.


La Taverne du Passage
Galerie de la Reine 30
1000 Bruxelles
+32 2 512 14 13
7 jours sur 7
www.latavernedupassage.be
www.facebook.com/tavernedupassage
www.instagram.com/tavernedupassage

Article rédigé par Florence Thibaut, paru sur Eventail.be. Retrouvez d’autres articles sur l’actualité du du marché de l’art et de la culture, mais aussi celle du gotha, de la gastronomie, de la mode et de la santé, de la déco et du patrimoine et de l’entrepreneuriat sur www.eventail.be.