Mis à jour le 27 mai 2024

Carrosserie du Prince d’Orange, a new life for the automobile ancestors

Par High Level Communication
Partager sur Partager sur Linkedin

Cela fait 30 ans que la Carrosserie du Prince d’Orange prend soin des véhicules qu’on lui confie. En trois décennies, le petit garage confidentiel est devenu un ate-lier spécialisé et un pôle d’excellence dans son domaine. « J’ai travaillé pendant 12 ans comme expert automobile mais j’ai fini par me lasser de la lourdeur administrative de ce métier » se souvient Henri Harms, fondateur et propriétaire mais surtout passionné d’automobile. Depuis cinq ans, il a ajouté une corde à l’arc de sa florissante carrosserie : un département dédié aux classic cars. Pari réussi : le carnet de commandes ne désemplit plus et l’on se bouscule (parfois depuis très loin) pour confier ses bijoux roulants aux soins de HHistoricar. En témoigne, entre autres, une Jaguar Eventer dont la caisse est en bien piteux état… Grâce au savoir-faire de HHistoricar, cette version « break de chasse » de la Jaguar XJS, produite en seulement 69 exemplaires par le fameux carrossier anglais Lynx, va retrouver une seconde jeunesse. Et, cet hiver, un autre prestigieux chantier se profile : une Aston Martin DB4 (la même que James Bond) dont la peinture, devenue mate, a bien besoin d’un vrai coup de fraîcheur. Pour ce qui est de la partie mécanique, si HHistoricar prend en charge certains petits travaux, tout le reste est sous-traité à des spécialistes réputés et reconnus. Grâce à ce réseau, HHistoricar peut mettre en oeuvre des travaux de restauration complète. Cela ne fait aucun doute : HHistoricar est désormais le lieu d’où renaissent les joyaux de l’histoire automobile.

Chaussée de Waterloo 1495, 1180 Uccle
0475/27.03.65
henri.harms@hhistoricar.com
www.carrosserieprincedorange.com
Open from Monday to Friday from 08:00 to 18:00. Saturday on appointment