Publié le 24 juin 2024

RÉCUPÉRATION : L’ÉTAPE ESSENTIELLE POUR VOTRE MOTIVATION ET VOTRE BIEN-ETRE

Par High Level Communication
Partager sur Partager sur Linkedin

Que ce soit en début d’année ou en septembre, un lundi ou à l’approche des beaux jours, nous sommes nombreux à nous engager régulièrement à devenir plus actifs, à mieux manger et à apporter des changements à notre hygiène de vie général, que ce soit pour perdre du poids, pour améliorer notre santé ou simplement pour nous sentir mieux.

Ces bonnes résolutions sont cependant difficiles à maintenir, principalement en raison de nos vies surchargées, à jongler entre une vie professionnelle active, une vie familiale sans répit et une vie sociale enrichissante.

Un agenda bien chargé n’est pas la seule raison qui peut mettre fin à notre motivation. Le corps et l’esprit peuvent ne pas s’habituer à cette routine sportive. Il est en effet essentiel de bouger, mais aussi… de se reposer. Un rituel en soi qui oblige à prendre du temps pour soi, d’être à l’écoute de son corps et qui, à long terme, vous permet d’ancrer vos habitudes sportives.

LA RECUPERATION

« Ce que vous faites après votre entraînement est tout aussi important pour votre bien-être et votre performance que la volonté que vous mettez dans vos exercices. »
FLORENT RIVAULT,SENIOR WELLBEING MANAGER, ASPRIA

Florent nous explique : « La récupération, c’est bien plus que simplement se reposer après une séance d’entraînement. C’est un processus complet de réparation physique, mentale et émotionnelle. »
La récupération est une routine qui présente de nombreux bienfaits :
• permettre à vos muscles de se détendre et se reposer,
• restaurer l’énergie,
• réduire le stress,
• améliorer la performance,
• renforcer l’immunité et
• favoriser le bien-être en général.
Si nous ne prenons pas le temps de récupérer, nous augmentons le risque de blessures, voire le surentraînement (fatigue excessive, perte de masse musculaire, douleurs articulaires, troubles du sommeil, …), ce qui réduit à néant tous les efforts pour mettre en place cette routine sportive.

Récupération active ou passive ?
La récupération active implique le maintien d’une certaine activité musculaire et stimulent la circulation, tandis que la récupération passive induit un repos complet pour permettre au corps de se réparer et de se régénérer.
« L’approche choisie dépend souvent du contexte, des objectifs personnels et du niveau de fatigue ou de tension musculaire ressenti », explique Florent. « Dans de nombreux cas, une combinaison des deux méthodes peut être plus efficace pour une récupération complète et optimale. »

LES ACTIVITES POUR UNE RECUPERATION ACTIVE

Le stretching
« Prenez un élastique. Si on ne l’entretient pas, quand on tire dessus il ne bouge plus ou il se casse », illustre Florent. « C’est un peu ce qu’on fait avec le muscle : on l’étire régulièrement pour qu’il garde sa longueur ou qu’il en gagne, afin de le protéger. »
Florent recommande : « Avant la pratique d’un exercice sportif, le stretching dynamique va préparer les muscles et les articulations à soutenir l’effort physique et éviter les risques de blessure. Juste après un entrainement, le stretching de récupération travaille sur chaque mouvement pendant quelques secondes, pour diminuer certaines douleurs musculaires et articulaires. Vingt-quatre heures après une séance sportive, quand le muscle s’est pleinement décontracté, le stretching passif va aller chercher de la longueur et de l’amplitude. »

La diversification
Choisissez une activité de faible intensité. C’est l’occasion de varier vos entraînements, de découvrir de nouvelles disciplines et de restaurer votre corps et votre esprit : la natation, la marche et le vélo, le yoga ou encore la méditation.
Vous pouvez optez pour une pratique individuelle de ces activités ou bénéficier de l’effet stimulant du groupe lors de cours collectifs.

LES SOLUTIONS POUR UNE RECUPERATION PASSIVE

Le massage
Dans nos 3 clubs de Bruxelles, nous aménageons des espaces dédiés pour vous inciter à intégrer cette routine. De nombreux équipements Hyperice sont à votre dispositions : pistolets de massage, bottes de compression, sphères de vibration et rouleaux en mousse.
Les masseurs des Instituts peuvent également vous offrir des massages sportifs, permettant une récupération ciblée en fonction de vos besoins.

Le wellness
Les bénéfices de l’eau, du chaud et du froid peuvent également contribuer pleinement à la récupération. Jacuzzi, sauna, hammam et fontaine de glace sont des rituels indispensables à la détente.
Pour réduire l’inflammation, Florent conseille vivement de prendre une douche froide après votre passage au sauna, ou de se frictionner le corps avec de la glace.

La technologie
Une dernière piste pour vous encourager à la récupération est l’utilisation d’une montre connectée qui vous fournit de nombreuses statistiques et vous encourage à prendre soin de vous.

L’HYGIENE DE VIE
En plus de la récupération active et/ou passive, l’hygiène de vie intervient également dans le processus de récupération. Hydratation et alimentation qualitative et variée sont essentielles, tout comme la régularité et la qualité du sommeil.

Retrouvez de nombreux conseils pour prendre soin de votre santé et votre bien-être sur www.aspria.com