Mis à jour le 25 octobre 2021

Swings & smash à 7 Fontaines

Par Shana Devleschoudere
Partager sur

Situé au cœur d’un somptueux domaine de 100 hectares, à seulement 15 minutes de Bruxelles, le Golf de 7 Fontaines est l’un des plus beaux golfs du royaume. Accessible depuis les grands axes routiers, à cheval sur la frontière linguistique, ce site classé vient de se doter de 3 terrains de padel.

Depuis le confinement, on ne compte plus le nombre de terrains de padel sortis de terre.
Conscients du potentiel de ce nouveau sport en vogue, Douglas Weymeersch et Victoria De Kepper ont décidé de créer 3 terrains à deux pas du practice de golf.

Douglas Weymeersch et Victoria De Kepper

« Dans le but de créer une harmonie entre ces deux sports que sont le golf et le padel, nous avons fondé une nouvelle entité, complètement indépendante et baptisée « Sept Club ». Les membres du golf bénéficient, bien sûr, de conditions favorables. Ils ne doivent pas s’acquitter de droit d’entrée. Mais le club, reconnu par la Fédération de padel, est évidemment ouvert à tous » expliquent les associés-créateurs du concept. Profitant d’une zone abandonnée qui servait de décharge, ils ont eu l’idée lumineuse de profiter de leur renommée incontestable dans le monde du golf pour y intégrer une détente supplémentaire via le jeu de padel. « De nombreux golfeurs sont déjà tombés sous le charme de cette nouvelle discipline. A terme, des tournois seront, bien sûr, organisés, tout comme des stages d’initiation (pour les jeunes ou moins jeunes). Et nous travaillons aussi sur un concept de team-building pour les sociétés avec, au programme, des journées axées golf et padel… »

C’est la société créée par Laurent Montoisy (ex-tennis pro et pionnier du padel en Belgique) et Christophe Rochus (qu’on ne présente plus) qui a été chargée de la construction des terrains. Un paysagiste a également été sollicité afin d’intégrer les terrains au décor. Un boulot exceptionnel comme en témoigne aujourd’hui le cadre idyllique du « Sept Club », sis entre de grands hêtres et une haie de lauriers du Portugal.

Ainsi, les membres, les golfeurs de passage ou les amateurs de padel trouveront ici de quoi se dépenser sur les courts, mais pas que… En effet, un club-house propre doté d’une belle terrasse les attend pour un dernier verre, souvent bien mérité. A noter également que le club ne travaille majoritairement qu’avec des fournisseurs locaux afin de proposer des produits fair trade. Pour les membres, le prix d’une heure revient à 8€ par personne en semaine (12€ pour les non-membres) et à 10€ par personne le week-end (15€ pour les non-membres). Et il y est possible également de louer du matériel. De quoi se faire du bien à un prix raisonnable !