Publié le 15 juillet 2022

Bien investir, tout un art !

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
"La valeur intrinsèque d'une œuvre reste avant tout celle que son propriétaire lui octroie". Propos recueillis auprès d'Emily Overlaet (à gauche) et Eugénie Dumont (à droite) en regardant une création contemporaine d'un artiste japonais, Ryo Kinoshita, exposé à la galerie Fons Welters.

"La valeur intrinsèque d'une œuvre reste avant tout celle que son propriétaire lui octroie". Propos recueillis auprès d'Emily Overlaet (à gauche) et Eugénie Dumont (à droite) en regardant une création contemporaine d'un artiste japonais, Ryo Kinoshita, exposé à la galerie Fons Welters.

Nous poursuivons notre série sur les différentes façons de faire fructifier son patrimoine en donnant, cette semaine, la parole à deux femmes brillantes.
Degroof Petercam. Pas besoin d’être un spécialiste de la finance pour que ce nom vous évoque quelque chose. Et pour cause … On parle ici de la plus grande banque d’affaires privée de Belgique, issue de la fusion (en 2015) entre la Banque Degroof et la société de bourse Petercam. Le groupe est actif dans une foule de métiers : gestion de patrimoines privés, conseil financier aux entreprises, gestion et distribution de fonds de placement, analyse financière, constitution et administration de fonds d’investissements. Depuis la fusion, le groupe s’est recentré autour de quatre activités phares : Private Banking, Institutional Asset Management, Investment Banking, Asset Services. Et c’est dans cette structure stimulante que travaillent nos deux interlocutrices.
On l’a vu dans de précédentes newsletters de LOBBY, l’art est un secteur porteur pour certains investisseurs. L’art doit être ici compris dans sa globalité : peu importe la forme pourvu qu’il y ait le talent. C’est en partant de ce constat que la cellule « Art advisory » a été créée au sein de Degroof Petercam. Ce département s’adresse aux potentiels investisseurs, quelques soient leurs motivations.
Mais laissons la parole à l’une de nos deux expertes, Eugénie Dumont. Elle nous explique son métier : « Nous avons la vocation d’agir comme un ange-gardien pour nos clients. Par contre, il me déplaît de placer sur un plan identique art et rendement. Si l’idée que l’achat artistique a pour but premier de générer une plus value, ce n’est pas le bon argument. Je cherche à changer une telle mentalité ». De fait, nous le savons, l’investisseur peut aussi être philantrope. Et, dans ce secteur très spécifique qu’est l’art, le client peut aussi, de par son investissement, vouloir soutenir un artiste. Eugénie Dumont sait de quoi elle parle, elle est elle-même férue d’expos d’art contemporain mais aussi collectionneuse. « Un collectionneur est une sorte d’architecte qui construit sa passion au fil du temps. C’est aussi un dépositaire momentané, une forme de protecteur d’un courant artistique. Si légitime est l’idée de revendre l’œuvre ou la collection après quelques années ou de la transmettre à sa descendance, certains envisagent d’en faire don à un musée ou de créer une fondation. Nous préconisons la mise en valeur de l’art même si la collection est privée. Dans ce contexte et au fur et à mesure de la constitution de la collection, nous tâchons de protéger le contenu par une gestion stricte ». Degroof Petercam a pensé à tout puisque quand viendra le temps de laisser votre place, le département « Estate Planning » proposera des conseils pour une donation, un legs ou la création d’une fondation privée ou publique. Le collectionneur sera ainsi accompagné pour que son patrimoine artistique lui survive.
Formées dans la finance, Eugénie et Emily possèdent toutes deux aussi de sérieuses connaissances en Histoire de l’art et continuent à se tenir au courant. « Nous allons voir des salons, des galeristes ou des expositions. Art Brussels, par exemple, est un moment fort qui permet de prendre le pouls du marché, de confronter des tendances, des personnalités. Eu égard à nos experts, nous évitons les conflits d’intérêt. Ils sont littéralement indépendants, ils ne sont pas marchands, ni acteurs directs sur le marché. Notre travail est un exercice de long terme qui va avancer en même temps que la collection progresse. Nous accompagnons nos clients sur plusieurs générations ». Et quand il s’agit de définir son métier, Eugénie se fait presque poète : « Des maîtres anciens à l’art contemporain, une véritable énergie en constante évolution émerge. Le dynamisme, l’énergie positive, les idées qui explosent, les couleurs et les formes qui vibrent sont autant d’éléments qui unissent l’art de ce début du XXIe siècle à la motivation d’une banque de conseils en placements ».
En attendant la rentrée et son cortège d’expositions ou si vous voulez en apprendre davantage sur le regard que porte ces deux passionnées sur le domaine de l’art, nous vous invitons à télécharger le dernier LOBBY via le lien suivant…
Je vous souhaite une fête nationale, artistique à souhait.