Mis à jour le 11 août 2022

Entre passé glorieux et futur radieux…

Par Shana Devleschoudere
Partager sur
C'est entre les pins, les aubépines, les bouleaux et les peupliers que serpentent les fairways du Royal Zoute Golf Club. Le tout, dans un cadre de rêve, au milieu des dunes. Considéré comme le golf le plus prestigieux du pays et présent dans les classements des 25 meilleurs parcours d’Europe, il a subi récemment un sérieux lifting.

C'est entre les pins, les aubépines, les bouleaux et les peupliers que serpentent les fairways du Royal Zoute Golf Club. Le tout, dans un cadre de rêve, au milieu des dunes. Considéré comme le golf le plus prestigieux du pays et présent dans les classements des 25 meilleurs parcours d’Europe, il a subi récemment un sérieux lifting.

Nous continuons nos pérégrinations sur la côte belge, et plus précisément au Zoute, en vous présentant un des joyaux de la couronne, ou plutôt de la commune.
On le sait, la station balnéaire regorge d’endroits tous plus incroyables les uns que les autres. Des lieux que vous trouverez rarement ailleurs. C’est ce qui fait la spécificité et le succès du « Saint-Tropez belge ». Le revers de la médaille de ce succès éclatant, c’est évidemment la foule, encore plus nombreuse en cette période estivale ensoleillée. Mais, comme dans tout endroit d’exception, il existe des lieux « refuge » encore préservés, au grand calme et loin des regards de la masse. Suivez le guide…

Nous sommes un peu à l’écart, mais toujours sur le territoire de Knokke-Heist, au numéro 1A de la Sparrendreef. Dès que vous aurez passé l’impressionnant porche, vous découvrirez le cadre enchanteur du Royal Zoute Golf Club. Dans ce lieu ou la petite balle blanche est reine, on se croit réellement dans un autre monde. Un paradis pour golfeurs évidemment, mais pas seulement.

Commençons par le commencement, c’est-à-dire l’histoire du site. Étonnante à plus d’un titre, elle vaut le détour. Nous sommes en 1899 lorsque le premier golf fut joué à Knocke sur Mer. Les dix premières années, le club faisait partie des « Brugge Golf & Sports Clubs », jusqu’en 1909, année lors de laquelle un club indépendant fut créé sous le nom « Knocke Golf Club » et le club house fut construit. La villa fut baptisée par les joueurs anglais « Monkey house », en raison de l’escalade à faire jusqu’au sommet de la dune. Le parcours dénombrait déjà 18 trous.

Pendant la Première Guerre mondiale, il fut impossible de pratiquer le golf, le parcours étant utilisé par les Allemands comme domaine militaire pour la défense de Zeebruges et du Bras de l’Escaut. Après la guerre, un nouveau parcours fut aménagé et le club rebaptisé Zoute Golf Club. L’adjectif royal fut ajouté en 1925. Après la Deuxième Guerre mondiale, le Lieutenant-colonel anglais Allen dessina les plans de l’actuel parcours.

Aujourd’hui, c’est entre les pins, les aubépines, les bouleaux et les peupliers que serpentent les fairways du Zoute. Le tout, au milieu des dunes : un cadre de rêve. Considéré comme le golf le plus prestigieux de Belgique et présent dans les classements des 25 meilleurs parcours d’Europe, le Royal Zoute Golf Club (RZGC pour les initiés) a subi récemment un sérieux lifting. Si les parcours de golf et le club house, avec son hôtel, ont été entièrement rénovés, cela s’est fait avec un profond respect pour le caractère authentique du lieu. Ce dernier faisant aussi partie du charme de cet endroit atypique. Et le résultat est grandiose : le glorieux passé y côtoie un avenir que l’on devine radieux, le tout dans une harmonie apaisante. Une cohabitation surprenante et ambitieuse, ô combien réussie.

Ce qui fait la réputation du RZGC, outre ses deux parcours bien sûr, c’est son club house. Depuis 1946, c’est la villa Maeger Scorre qui accueille les fans de la balle blanche, qu’ils soient joueurs ou pas. Il s’agit d’un bâtiment protégé et, à ce titre, il a pu être rénové grâce à une prime de plus de 600.000 € reçue du gouvernement flamand. Et, comme au Zoute, on ne fait pas les choses à moitié, c’est bien plus qu’un club house qui a été aménagé. On y trouve un hôtel de 10 chambres luxueuses, un bar, un restaurant, une salle de réunion et une boutique. Vous pouvez y prendre le petit-déjeuner, le lunch ou le repas du soir avec une vue sur les fairways à couper le souffle.

Vous l’avez compris, le club entretient son prestige pour garder son rang. Dès lors, que vous soyez féru de golf… ou pas, allez donc y faire un tour. Vous ne le regretterez pas !

Pour en savoir plus sur le RZGC, haut lieu de la fine fleur zoutoise, allez sur le tourne-pages du magazine Zoute Paper.

En attendant, pour ceux qui l’auraient oublié, ce week-end, au Zoute comme ailleurs, c’est le week-end du 15 août. Et c’est donc congé lundi ! Happy rest !